L’hypnose pour arrêter de fumer du cannabis

arrêter de fumer le cannabis par hypnose pau

Il y a différentes façons de consommer du cannabis, qu’il s’agisse du shit ou de l’herbe.

Il y a le fumeur de cannabis « mondain » qui fume seulement quand un joint se présente. C’est un consommateur occasionnel. Il maîtrise sa consommation festive ou « récréative ».

On parle d’addiction quand le fumeur fume des joints tous les jours. Et surtout quand il en ressent le besoin. Le fumeur qui fume tous les soirs, après le boulot en est l’exemple type. Qu’on le veuille ou non, il y a accoutumance. Se détendre, se relaxer, marquer la coupure après une journée de travail ou croire que cela facilite le sommeil.

Le fumeur qui fume des joints du matin au soir… Celui qui est dans le brouillard permanent… Et bien celui-là a créé un style de vie autour du joint. Soit il prend la décision ferme et définitive de s’en sortir, soit il s’enferme de plus en plus dans une spirale d’isolement, de léthargie, d’échec.

Quand ce fumeur réalise qu’il est dominé par le cannabis, une prise de conscience le pousse à chercher une solution.

Découvrez l’Hypnose pour Arrêter de fumer le cannabis

L’Hypnose pour arrêter le cannabis est une méthode efficace pour se libérer de la dépendance. L’hypnose permet de couper cette dépendance au cannabis en une séance de 2 heures, si vous êtes sincèrement motivé et déterminé.

Bien sûr il est indispensable d’être motivé à tourner une page. Le cannabis fatigue, entretient la paresse, le manque d’ambition et d’activité. Que de bonnes raisons pour en finir et s’engager dans une nouvelle démarche de bien-être!

L’Hypnose n’est pas une solution miracle mais un sacré coup de pouce pour arrêter le cannabis. Les rêveurs qui cherchent la baguette magique, mieux vaut s’abstenir et attendre d´être vraiment décidé.

On s’en fait une montagne de quitter les joints mais c’est plus simple que l’on croit. C’est une habitude, des automatismes. Et aussi beaucoup de rituels. Aimer préparer son joint, faire sa pause, et rencontrer toujours les mêmes gens et partager le joint.

Arrêtez de fumer les joints et le tabac avec l’hypnose en même temps

Le tabac et le cannabis entraînent des dépendances. Mais on estime que le tabac est bien plus difficile à arrêter. Nombreux sont les fumeurs de cannabis et de cigarettes qui choisissent l’hypnose pour arrêter. La majorité des fumeurs souhaitent en finir avec le tabac et le cannabis en même temps.

Certains choisissent d’arrêter le tabac en conservant la consommation de cannabis. Les statistiques démontrent que  la présence de tabac dans les joints favorise la rechute.

Le fumeur de cannabis qui fume des joints comme des cigarettes tous les jours s’expose à plus de difficultés pour arrêter. La détermination est indispensable. Le cannabis est dans ce cas assimilé à un mode et un rythme de vie.

Arrêter de fumer le cannabis dans ce cas correspond à un véritable changement de perception, d’habitude, et demande une prise de conscience. Dans ce cas c’est une décision importante.

Le meilleur sevrage est d’arrêter de fumer  le cannabis et le tabac en même temps pour éviter les problèmes  de rechute.

 

Dépendance psychologique et comportementale

Contrairement aux idées reçues, le cannabis (THC) n’est pas une substance qui rend dépendant.  Alors pourquoi n’arrive-t-on pas a s’en débarrasser, à arrêter de fumer le cannabis lorsque la décision est prise consciemment?

Une consommation régulière de doses importantes de cannabis ne provoque pas de dépendance physique mais bien une dépendance psychologique et comportementale.

Cette dépendance se développe en deux étapes.

  • On voit d’abord une consommation régulière s’installer qui ne va en rien chambouler dans le quotidien.
  • Puis, après un certain temps,  quand l’addiction s’installe le cannabis est réclamé par le mental, il devient une béquille constante.

Un comportement notoire s’installe chez la personne dépendante : les doses augmentent régulièrement, des efforts significatifs sont faits pour obtenir la drogue. Même si le consommateur est conscient des effets destructeurs et des méfaits  du produit, cela  n’affecte en rien sa consommation quotidienne, et il continue à fumer le cannabis.

Le  fumeur de cannabis a peur de certains symptômes qui peuvent apparaître lors du sevrage: stress, irritabilité,  sommeil perturbé.

Ces symptômes ressemblent à ceux  de l’arrêt du tabac. Le sommeil peut être perturbé dans le cas de l’arrêt du cannabis alors que l’envie de fumer est plus intense lors du sevrage tabagique.

La solution pour arrêter de fumer le cannabis : l’hypnose

L’hypnose pour arrêter de fumer le cannabis atténue fortement tous ces symptômes et bien souvent les éliminent.

L’hypnose pour arrêter de fumer le cannabis joue alors un rôle primordial fortement conseillé, afin d’accompagner le sujet tout au long de son abstinence et ainsi lui permettre un sevrage complet et définitif.

L’hypnose se concentre sur le développement de la détermination du sujet à arrêter immédiatement toute consommation de cannabis. Elle traite en profondeur le besoin initial de prendre la drogue, afin de libérer le patient de son addiction. Par le biais de l’hypnose, l’hypnotiseur accompagne le patient tout au long du sevrage.

Forte nocivité du cannabis pour le cerveau et les poumons

La cigarette est connue pour causer de nombreux dégâts aux poumons. Il en est de même pour d’autres substances que l’on fume notamment le cannabis. Seulement, les méfaits du cannabis pour la santé et surtout pour les poumons, sont peu connus. C’est dans ce cadre qu’une étude a été menée et a aboutir à une conclusion qui donne des frayeurs. En effet, selon cette étude, en matière de dégâts causés aux poumons, fumer un joint revient à fumer au minimum 2,5 cigarettes et au maximum 5 cigarettes. Il va s’en dire que le joint affecte davantage les poumons que la cigarette.

Consommer du cannabis pour une première fois en fin d’adolescence provoque des conséquences moins désastreuses qu’en début d’adolescence. En effet, à cette étape de la vie de l’adolescent, son cerveau est appelé à se développer et par conséquent demeure sensible. Une consommation du cannabis à cette période peut être, nocive, même désastreuse…

 Vous devenez paresseux, léthargique et moins actif, sans parler de l’argent dépensé.  Vous remarquez que votre mémoire et votre vivacité d’esprit diminuent. Vous êtes conscient que ces joints vous limitent et vous installent dans un brouillard. Vous voulez en finir une bonne fois pour toute?

Vous souhaitez prendre rendez-vous pour vous libérer de cette dépendance ?

Contactez l’institut d’hypnose de Pau ou d’Anglet pour plus d’informations ou pour prendre rendez-vous pour un arrêt de cannabis :

  • par E-mail
  • ou par téléphone au : 07 82 11 22 85
arrêter cannabis hypnose pau

Hypnose pour arrêter de fumer le cannabis et se libérer de la dépendance à l’institut de Pau et d’Anglet